fermer

Penser positif, c’est être negatif

Conversation avec kwalay

Kwalay, aujourd’hui il est récurrent de voir et d’entendre des gens dire que c’est mieux d’être positif que négatif,c’est mieux de penser positif que négatif, qu’en penses tu?

Premièrement je ne penses pas, je vais te dire ce que je sais (rires). C’est quoi penser? il faudrait qu’on comprenne un certains nombre de choses avant de continuer

Penser c’est procéder des informations avec notre mental(cerveau). Ces informations nous les acquerrons de notre éducation et notre éducation, c’est tout ce que nous avons appris ou connu jusqu’ici. Si par exemple on est camerounais et chrétien,on pense d’une certaines façon,on pense qu’après la mort on ira au ciel,que dieu nous a réservé une place meilleure que celle que nous avons ici sur la terre et c’est normal puis-qu’à regarder notre vie ici on est tellement pauvre,on a rien qu’on ne peut que désirer avoir des choses là bas. Mais si on est indien et hindouiste,on pense aussi autrement, on pense que notre vie c’est notre karma, ça veut dire tout ce qu’on est ici maintenant est le résultat de nos actions dans nos vies antérieures, par conséquent on est condamné à être pauvre et misérable maintenant si nous le sommes et si nous sommes riches nous nous réjouissons,nous sommes aussi condamnés à l’être toute une vie,notre ego est satisfait alors naît donc des catégorisations dans la société; raison pour laquelle en inde le système de castes est encore jusqu’aujourd’hui très présent dans la société et a réduit beaucoup d’êtres humains en esclave.

Donc nous voyons que que tu sois chrétien tu penses différemment d’un indien mais peut importe, ce qui est vrai est que penser vous a tous deux crée beaucoup de misère et c’est ainsi dans tout le monde entier et avec presque tout le monde.Nous pouvons de par cet exemple comprendre que ce que nous appelons bien ,ne l’est pas forcement pour l’autre et vis versa. et penser positif pour voulant dire penser ce que nous pensons être bien, ceci implique penser positif est simplement relatif comme notre concept de bien ou de mal et ci cela est relatif alors baser sa vie sur quelque chose de relatif c’est de la stupidité, c’est absurde. C’est comme construire un château sur du sable de plage, d’un moment à l’autre une vague viendra tout faire chambouler.

la pensée est donc limitée à nos connaissances, ce que nous ne connaissons pas n’hésite pas pour nous alors ne fait pas partie de notre système de pensée. Mais nos connaissance sont minimes par rapport à la vie; la vie est plus vaste que nos petites connaissances,la connaissance que comporte la vie est immense et nous nous n’avons qu’une infime partie de cette dernière.

Et un autre point important, comme je l’ai dit plus haut, la pensé est la somme des informations que nous avons reçues de notre environnement, alors on peut comprendre pourquoi cette façon de vivre,je veux dire ici,baser sa vie sur ce l’on pense être positif est devenu la nouvelle religion. En fait les premières religions ont tout fait pour que l’Homme soit pauvre et misérable,elles ont donc ensuite pointé à ce dernier comme pilule,un semblant de solution: le paradis, le bonheur après la mort;ce qui a fait en sorte qu’il soit capable de vivre ici sur terre insensible à sa souffrance, ses peines.

Alors comme ceci n’est pas sa nature et que sa nature n’a pas totalement été dérivée, il se débat quand même comme un serpent ici bas à survivre,mais sa tête dans les nuages,là bas au ciel. L’espoir, l’espoir des lendemains meilleurs, la consolation; Ils lui ont dit qu’il ne devrait même pas douter un seul instant sinon il sera châtié, il n’atteindra pas la promesse;par conséquent il s’est rendu à l’évidence qu’il devrait tout faire pour rester du coté du « bien » ou du moins ce qu’il pense être « bien ». Dans la frustration et l’intensité de la souffrance l’Homme a donc commencé à douter de lui, et le doute révèle un conflit entre ce qu’on pense être vrai et ce qui l’est vraiment.

C’est donc à ce conflit,cette tension à laquelle on a donné le nom « pensée positive ». Mais soyons sincère avec nous au moins pour une fois,qui a deja seulement pensé positivement ne serait ce que pendant 1 minutes? Qui est deja resté sur une seule pensée pendant au moins 5 secondes? Personne j’en suis sûre. Et encore est ce qu’une personne à qui on a enseigné qu’être mariée ou avoir de l’argent,un boulot est quelque chose de positif ou bien et qui ne les a donc pas peut être positive? non je ne sais que non..hum! Comment penser positif si je n’ai pas la vie dont je pense être celle qui est  bien? Mais le monde est donc plein de ce genre de personnes,qui essayent d’être positifs, de garder le sourire,la tête hors de l’eau,car très peu ont ce qu’ils aimeraient avoir ou pensent qu’ils devraient avoir, alors ce sont donc ces gens qui sont emportées par le vent de la pensée positive, c’est elle que qu’on lit et rencontre dans les réseaux sociaux postant des images accompagné des texte qui donne l’air d’être positif mais bourrés de tristesse, d’angoisse et de frustration; en fait de négativité.

C’est absurde! tout le jeux est hypocrite et insincère envers soi même je trouve.Ce n’est que celui qui est entrain de tomber qui évite de le faire ou qui se débat à ne pas le faire,celui qui tient sur ses deux pieds ne pense pas comment ne pas tomber. De même ce n’est que celui dont la vie est misérable,où tout a l’air de se noyer,qui voudra garder la tête hors de l’eau et pour cela il va s’accrocher sur les bord de son mentale, sa petite pensée positive pour survivre. Mais la vie commence quand la survie est dépassée et je sais que personne ne se contente que de survivre tous voulons vivre.

Nous devons comprendre aussi ceci, la pensée est très jeune à l’Homme,je veux dire que dans l’évolution de l’enfant, penser vient très tard dans sa vie,quand il commence à prendre conscience de lui et des objets qui l’entoure, apprend à parler et à écrire, alors penser devient automatique. Mais avant de commencer à penser, il existait deja, il communiquait d’une autre dimension avec l’existence. Depuis le ventre de maman, il communique mais de manière plus subtile,par les émotions. aujourd’hui nous sommes emporté par notre système de penser qu’on oublié le vrai langage,c’est le langage des émotions que la vie comprend, pas celui des mots. C’est commet tu te sens qui détermine la qualité de ta vie , pas comment tu penses; la preuve, il est possible de se forcer de penser autrement alors qu’on se sent mal.

mai l’existence va répondre à comment tu te sens pas ce que tu dis ou aimerait penser et parce qu’elle est amour , elle te donnera ce que tu as demandé dans ton ressenti,pas ce que tu as dit de tes lèvres ou voulu penser. Raison pour laquelle beaucoup se plaignent qu’ils ne savent pas pourquoi certaines choses leurs arrivent alors qu’ils font tout pour éviter cela.

L’ignorant va se fier à sa pensée pour vivre,mais la pensée est et restera toujours relative,pas claire,incertaine, vacillante, fébrile, conflictuelle entre oui et non, bon et mauvais,parce que penser veut dire que « je ne sais pas ». Mais alors que celui qui sait est sur ses pieds, sur une base solide et et c’est ainsi dans tous les domaines de la vie;c’est prouvé. Il n’y a que celui qui comprend que le savoir dans toutes les dimensions de l’Homme est une obligation,qui se lance dans cette quette a commencé le processus de créer une meilleure qualité de vie,plein d’enthousiasme,de joie et celui de faire de son rêve une réalité et il n’y que le savoir qui peut cette alchimie,la pensée pas,par conséquence la croyance aussi pas.

N’est ce pas ce à quoi nous aspirons tous? Alors réveillons nous

Vous pouvez suivre la video ici 

à propos de l´auteur

Kwalay

Mes écrits, ma musique n'ont pour but que de te mener à ta découverte, à ton silence.

2 Commentaires

    • coco

      merci ma belle nous sommes aussi heureux de te decouvrir

Ecris ton commentaire

tu as surement utilisé HTML tags et attributs:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>