fermer

Le jour où nous avons dansé

POÈME

Ce jour, nous avons marre de lutter,
marre de fuir et de tirer.

Nous avons marre de vouloir sauver les débris,

marre de crier « aux armes » alors qu’il fasse ce qu’il veut l’ennemi.

Cette fois nous décidons de tout laisser tomber et à lui on va se donner,

levons nos tam-tam, flûtes et balafons! cette fois la guerre contre qui ils la feront?

Nous chantons et dansons et si la mort veut qu’elle vienne, chacun pourra au moins vivre cette dernière heure comme sienne.

Comme par enchantement ce jour, l’ennemi perd l’envie de tirer,
Il se joint à nous et se met à danser.

Dans la danse on a tout oublier et
Nos différents à la surface, comme la sueur de la guerre, se sont évaporés.

Nous n’oublierons jamais ce jour où  non pas par l’épée mais par la danse,
la guerre s’est achevée.

Kwalay

à propos de l´auteur

colay

Music , love, art,and Poetry

Ecris ton commentaire

tu as surement utilisé HTML tags et attributs:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>