fermer

Le bonheur est une conséquence

Oublies-le!

Selon mon expérience, si quelqu’un te dit « quand je marche sous la pluie, je suis heureux et ce bonheur est inconcevable »
Toi malheureux à la recherche perpétuelle d’un imaginaire bonheur, tu te décides aussi de marcher sous la pluie dans le but d’être heureux. Alors pendant que tu le fais, toute ton mental est focalisé à ressentir ou voir le bonheur dont il parlait. Tu cherches « je ne sens rien, je ne vois rien… Ah non ! Il ou elle ment, c’est des histoires » Et tu abandonnes.

 Regardez les petits enfants ! Ne sont ils pas heureux ? Le royaume des cieux les appartient, c’est ce qui est dit dans la bible n’est-ce pas ? Moi, je dis  » ils sont le royaume des cieux ». Rappelons-nous de quand nous étions gamins, comment faisions-nous ? Nous dansions, chantions sans but, sans ambition de devenir de grands danseurs ou chanteurs, nous jouions sous la pluie, le soleil, pieds nus, torses nu, sans vouloir forcement être de grands sportifs et tout était tranquille. C’est cela le secret en fait, nous avons juste oublié d’être, nous avons choisi de devenir, en réalité, nous avons été déroutés à cela et voici, nous cherchons le bonheur perdu dans le prés, loin dans les autres et les choses pourtant il n’existe pas en réalité; il est la conséquence de quelque chose tout simplement. Il suffit juste de changer de perception, de comprendre ce qui s’est passé.

J’ai observé que l’espoir ou l’attente est une barrière au bonheur, car il crée une tension au fond de nous,pour que le bonheur t’arrive, la meilleure chose à faire, c’est de l’oublier, de ne pas être concerné par sa recherche. Toi, fais simplement ce que tu as à faire comme un exercice, un jeu, sois simplement plongé dans le moment ! Donc fais-le autant que tu peux ! Marche pour marcher ! Chantes pour chanter, sans but, sans ambition ! Danses pour le simple fait de danser ! Comme un jeu.
Au départ, ça aura tout l’air d’un simple exercice physique, une sorte de corvée, c’est normal parce que tu n’en avais pas l’habitude, mais au moins il fera d’abord du bien à ton corps, puis ce bien va pénétrer ton esprit et un de ces 4 matins … hey! OH OUII ouhh ouii la la la la la ! (rires)

Marcher sous la pluie ce n’est pas le bonheur, non, c’est juste une situation dans laquelle le bonheur peut éclore. Comme un jardinier qui ne force pas la graine de germer, mais la met dans les conditions adéquates pour sa germination, en nettoyant, entretenant la terre ; ainsi, toi, tu devras juste te préoccuper de faire ce que tu as à faire ou doit faire, mets-toi juste dans les conditions adéquates !

C’est tout ok! Sois simplement réaliste, planifies pour le miracle ! :)

à propos de l´auteur

Kwalay

Mes écrits, ma musique n'ont pour but que de te mener à ta découverte, à ton silence.

Ecris ton commentaire

tu as surement utilisé HTML tags et attributs:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>