fermer

Afrique et la paix aux homosexuels

Quand l'ignorance mène au sous devéloppement

 

J’ai vécu dans une famille très grande où la religion avait et a encore une grande place. Il y a  même tout un héritage de pasteurs anciens d’église et diacre .  Mais dans cette atmosphère  apparemment céleste , tout petit, j’avais 9  ans,j’ai été victime une nuit dans mon village loin dans la foret équatorial, d’une tentative  de viol par un des miens mais je peux vous rassurer , cela n’a pas marché parce que j’ai eu très tôt la présence d’esprit pour me réveiller et sentir que je n’avais plus ma culotte. Mes fesses étaient toutes mouillées de salive  donc la fauve comme un serpent boa avait déjà saliver sa proie pour mieux l’avaler (Vous comprenez je sais )  RIRES…. Alors à cette sensation du touché de la main qui se répétait, j’ai sursauté pour constaté que c’était un familier qui était derrière moi et qui n’avait le droit de se retrouver là puisqu’il avait sa chambre à lui. Mais au dernier souvenir avant de m’endormir , il était avec nous (mes cousins et moi) dans la chambre et  nous racontait des histoires qui faisaient rire,  j’aimais ces histoire et aussi j’aimais et aime encore cette personne jusqu’aujourd’hui. Alors à mon sursaut d’effroi  il me demanda des excuses d’une voix misérable  et s’échappa dans le noir du couloir qui menait vers la porte. Je vous assure j’ai eu la frousse de ma vie et je n’ai plus dormi car j’avais une peur atroce. L’image de sa tête nue et toute noire confondue au noir de la nuit et ses grands yeux blancs comme les démons de nos livres religieux , me revenait en tête. Le jour levé,  j’en ai parlé à une de mes mères et à ma surprise , elle me répond de me taire, de ne rien dire à personne de cacher cela , car ceci ferait la honte de la famille si les autres l’entendaient et qu’en fait ils savent que ce dernier a se genre de comportement. Je n’ai donc rien dit , enfant que j’étais , j’ai gardé le secret avec moi jusqu’ici. Il y a quelque chose que je vais ajouter qui pourra vous faire comprendre,c’est un détail mais c’est les détails qui font  la différence.

Ce familier qui a voulu me violer en fait n’a jamais été à l’école, il n’avait jamais eu de contact avec un blanc ou un étranger blanc , il a grandit dans la foret mais tout petit il a eu un accident au niveau de la tête qui lui a arraché toutes compétences mentales propices à une éducation comme chez les autres enfants. Donc ici l’argumentaire que j’entends très souvent sortir de la bouche des ignorants que c’est les blancs ou occidentaux qui propagent cela dans l’Afrique est à grande partie faux.  Avant qu’il ne le fasse, je ne pouvais pas l’imaginer, tout le monde dans le village le connaissait, il était serviable à tous , fort physiquement , alors quand la saison de cultiver les champs arrivait , toutes les femmes du village lui donnaient du travail avec récompense et son travail était de défricher des terres vastes pour ces femmes, un travail qu’il  faisait si bien que toutes en redemandaient. C’est quelqu’un d’aimable et de souriant, il a des histoires très drôles et est quelqu’un de très chaleureux. S’il avait été tué par les siens pour cela , le village perdrait surement une force du progrès, une grande aide et en plus un Homme qu’on aimait , qu’on aime et qu’on aimera ; dieu merci ! même comme il n’existe pas , il vit encore aujourd’hui et continue à dessiner des sourires sur pleins de visages.

Après plusieurs années quand j’étais déjà au collège, j’avais tout oublié..non pas vraiment mais rien ne me remmenait le souvenir à la surface de ma conscience ; alors que j’étais en classe de 4ème quand un de mes camarades de classe vint en courant tout essoufflé et pleurant en disant que notre professeur d’histoire géographie lui avait demandé de lui faire une fellation et de se coucher sur son lit, c’est là où pour la première fois j’ai entendu parler d’Homosexualité chez nous le mot le plus courant c’est « PÉDÉ ». C’est ainsi avec le temps que je prends conscience que ce phénomène est reçurent dans no villes et sociétés puis que presque chaque jours j’en voyais , j’entendais des histoires sur un tel qui est pédé, un qui a fait des propositions à tel pour obtenir ceci ou donner cela . Et vous savez, vous l’avez surement déjà remarqué, quand vous faites connaissance de quelqu’un à la gare , vous échangez , l’image de cette personne reste marquée dans votre tête. Apres ,chaque fois que vous passez par la gare vous avez l’impression de toujours rencontrer la personne. Vous vous demandez pourquoi est ce que vous vous voyez constamment maintenant? c’est comme si vous avez le même agenda, mais non.. Cette personne avait l’habitude de passer par là mais vous n’étiez pas conscient d’elle et maintenant, après votre premier échange, son image c’est marqué dans votre mémoire; alors le cerveau a ce tric là de vous montrer que ce que vous connaissez déjà , ce que vous avez inclus dans votre expérience mentale. Raison pour laquelle je profite pour conseiller à mes amis qui me lise , de faire beaucoup de rencontres dans la vie, que ce soit virtuelles ou réelles, d’être ouvert à beaucoup de gens et de choses  , votre expérience de vie sera plus grande et votre capacité à comprendre le monde avec.

Je raconte ceci pour dire qu’être homosexuel en fait ne devrait pas être un drame et servir de distraction dans les débats de société en Afrique et particulièrement au Cameroun.Si les hommes étaient rationnels et conscients , je veux dire éveillés dans ces zones du monde, on ne se retrouverait pas dans ce genre d’animosité dans laquelle on est  aujourd’hui, où les enfants se font tués, emprisonnés, où  le potentiel humains est détruit par le simple fait que la majorité refuse de faire face à la réalité; et le refus de faire face à la réalité a toujours entraîné la misère et la pauvreté de toutes sortes . Par exemple dans un pays comme le Cameroun où la pauvreté sévit, où la misère emporte comme un déluge de nombreuse personnes par seconde, nous avons besoin d’entrepreneurs, de gens qui travaillent qui construisent, de bâtisseurs, d’Hommes d’affaires, de docteurs, de penseurs, de médecins, de physiciens,d’ingénieurs, et de scientifiques de toutes les branches de la connaissance. Et ces qualités humaines dont nous avons besoin, n’ont rien à voir avec la sexualités de ces personnes . C’est absurde qu’aujourdhui encore comme il ya 10000000 d’année on puisse réduire l’Homme à la sexualité en Afrique en général;  qu’est ce qui différencie donc l’Homme et l’animal?  le fait d’être homosexuel ou hétérosexuel n’a rien d’important dans la vie. le sex est la plus banale des choses qui puisse exister dans l’existence , même les animaux en fonts, mais la différence entre l’homme et l’animal est qu’ils peut au delà d’en faire , bâtir construire, fabriquer, embellir, aimer et matérialiser des choses . CA C’EST L’HOMME.

Les gens disent là bas qu’ils veulent des routes , des gens qui investissent dans tel ou tel branches de la société pour faire avancer les choses, mais qui devra le faire? pas ces hommes qu’on passe le temps à tuer comme des mouches ? Si un homosexuel vient pour investir sans que personne ne le sache , nous profitons tous , nos enfants en profiterons, nos parents de même. L’homosexuel en tant que HOMME, INDIVIDU à droit de jouir de la vie comme tout autres animal sur terre. Il a la même capacité d’intelligence que tous les hétérosexuels. et je ne vois pas ce qui intrinsèquement diffère entre un hétéro et un homosexuel à par cette différence  superficielle biologique ( l’ordre des hormones dans leur corps) mais la vie demande de nous plus que çà car elle ne se bâtit pas avec le superficiel. mais l’intelligence et çà, tout le monde en a le potentiel.

Je sais que le sujet dont parle cet article va susciter des réactions de toutes parts du monde , surtout de celle dont je suis issu , de l’Afrique particulièrement du Cameroun.

Au Cameroun jusqu’à présent  déclarer son  homosexualité est un crime capital mais vivre son homosexualité ne l’est pas. La plupart des camerounais, en fait je l’ai observé ne sont pas contre l’homosexualité en réalité mais contre sa vulgarisation. Nous avons des homosexuels dans nos familles et les membres de ces familles le savent mais pour préserver la vie de ces derniers qu’on aime , on s’arrange à le cacher le plus loin possible. On en parle pas et de ce silence plusieurs conséquences néfastes en découlent.Ces personnes qui vivent dans l’ombre  de nos cases deviennent simplement des invisibles fauves  car elles vont comme des vampires vouloir jouir de leur sexualité de manière anormale , dans le noir de nos cases,  tout  en obligeant les populations vulnérables ( les enfants et les jeunes) et aussi des proies,puisqu’elles n’ont pas le droit de s’exprimer, elle peuvent être donc victimes de tout genre de violence sexuelles perpétrées par ceux qui ont le pouvoir dans la société et qui pratiquent ce genre de sexualité. Ils sont nombreux et pilulent dans toutes les sphères du pouvoir  (le pouvoir politique, financier ou religieux) et la seule façon de de mieux comprendre quelque chose c’est de l’aborder à cœur ouvert, de l’amener à la lumière. Beaucoup de maladies en résultent aussi et si on permettait une liberté totale à ces gens, tout le monde  serait conscients de leur existence alors chacun  et les politiques aussi trouveraient, de par leur intelligence, des méthodes pour faire face aux débordements d’attitudes perverses (violences ) qui pourrait en résulter. Cela nous éviteraient de nous retrouver dans les situations imprévues par exemple, où un Homosexuel se retrouve de manière malicieuse entrain de forcer un jeune homme ou une jeune fille à des pratiques qui ne sont pas siens ou siennes  et  garderait chacun avisé par les méthodes d’éducation.Et il y a un autre facteur néfaste du rejet de ces personnes qui est de l’ordre de la santé comme  les maladies sexuellement transmissibles ,qui ont  elles, la facilite de se transmettre ou de se rependre  rapidement dans les souches marginalisées des sociétés du monde et nous pouvons tous l’observée dans le monde entier . Avec une Afrique ouverte à ce point nous auront  une société où personne ne prêtera attention à la sexualité d’autrui mais à ces compétences et ses qualités humaines , car c’est l’absence de cet état de conscience qui  est la cause primordial à l’ enfreins du  développement dont nécessite l’Afrique.

Je me souviens qu’on nous a tous enseigné l’amour et on nous a pointé les qualités de ce dernier. Parfois j’ai l’impression que plusieurs des miens ont perdu le bon sens mais bon…les homosexuels ne font rien d’autre qu’aimer, aimer leur prochain comme eux même…n’est ce pas le cas?  et je vous assure que les conflits, la souffrance la misère que nous  voyons et vivons ou subissons dans ce monde, sont crée en majorité par les hétérosexuels puisqu’il semble qu’ils sont majoritaires. MOI, s’il fallait faire un choix , je  préfère vivre dans un monde  homosexuel  et en paix  que dans un hétéro dans la guerre et la souffrance causé par l’ignorance.

L’Afrique et la paix aux homosexuels

 

 

à propos de l´auteur

colay

Music , love, art,and Poetry

Ecris ton commentaire

tu as surement utilisé HTML tags et attributs:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>