fermer

Je n’apprends plus à parler

je parle maintenant pour apprendre

« Arrêtes! Fermes là! Tu n’as rien à dire.. Tais toi!..je ne veux rien entendre.. Tu ne sais rien! … Tout ce qui sort de ta gueule c’est de la merde. »

C’est ce que la plupart de nous ont entendu depuis le bas âge de nos parents. Et cette répétition de leurs parts à notre sujet, quand il s’agissait de parler, a créé en plusieurs d’entre nous des difficultés à nous exprimer , la phobie de parler au milieu des gens, elle a créé un complexe et des maladies comme  » bégayer »,  qui gâchent la vie à  l’âge adulte.

Les parents pensant tout savoir , se prenant pour des dieux devant les enfants, ont détruit de manière inconsciente cette capacité en leur enfants d’être des Hommes totalement libres. Ils ont plutôt , bien que bien intentionnés, préparer leur enfants à l’esclavage , à la servitude au suivisme et à être des « bénis oui oui » . Car il y a qu’un esclave qui se tait, qui n’a rien à dire et il y a qu’un maitre qui doit parler, qui sait tout qui donne les ordres.
Cet façon de faire a créé des personnes qui souffrent de manque de confiance en elles , elles sont dans toutes les couches de la société, docteurs, avocats, ministres, président, footballeur, planteur, ingénieurs et j’en passe, elles en souffrent et dans le silence profond.Si vous ne ne saviez pas , c’est l’une des raisons pourquoi l’alcool ou le café,  sont des drogues acceptées partout dans le monde entier; c’est pour que les gens puissent au moins fonctionner, car si on retire ces produits dopants dans le marché, personnes ne pourra dire mot et ils mourront tous de silence. Pour pouvoir comprendre ce que je dis ,il suffit de les voir dans les bars et les bistros avant d’avoir bu et quelque temps après  quelques prises de de drogues, ils sont méconnaissables, il y a une très grande différence, ils parlent et parlent, sans se soucier de si on les comprend ou pas, si ce qu’ils disent est sensé ou pas , même les muets retrouvent leurs langues. De même en ce qui concerne les la drague , beaucoup de jeune hommes ou de jeune femmes ont de la peine à s’exprimer , que la majorité est obligée de noyer sa  cervelle dans un peu d’alcool pour pourvoir sortir un mot et après que c’est fait c’est la merde qui en ressort .Ce ci prouve un problème plus profond que ce dont ont a l’habitude de croire. on les nommes timides et consort, mais ces personnes traversent des moments de vie pas agréables du tout. Imaginez vous un seul instant à quoi ressemblerait un monde où il faut à chaque fois que l’on doit s’exprimer se doper  de je ne sais quelle merde,, ne ressemble t’il pas un monde qui vous est familier? 😀

La frousse de pouvoir s’exprimer en publique, ou dans les réseaux sociaux est une réalité et elle devra être traitée avec beaucoup de profondeur car elle handicape la vie de plusieurs personnes . J’ai remarqué que les gens ont la difficulté de s’exprimer certes mais sous certaines conditions précises. Si elles veulent savoir quelque choses ou poser une question en ce qui les concerne individuellement elles le font facilement . Mais dès que c’est le moment de donner leur point de vue ou d’argumenter sur un sujet qui devra introduire d’autres, qui devra donner la possibilité à d’autres de critiquer ,elles perdent les mots: Quelque chose bloque .On dirait que les mots disparaissent subitement de leurs esprits et qu’elles ont avalé leurs langues . Voilà pourquoi nous pouvons voir autant de servitude dans le monde, autant de silencieuses souffrances dans les foyers, autant de violes qui ne sont pas rendu publiques car 99% des personnes ont perdu depuis le bas âges la capacité de s’exprimer ouvertement.

Et si nous observons très bien,avec la venue des réseaux sociaux, c’est comme si on avait débloqué une source, comme si on avait retiré une pierre et la source de l’expression a jailli. Regardez combien s’expriment et tellement ils avaient tous soifs d’expressions qu’ils disent n’importe quoi. Ça ressemble à des vomissements , c’est comme avoir beaucoup mangé et que l’estomac n’arrive pas à digérer et le corps rejette. C’est ainsi que les gens s’expriment , ils disent n’importe quoi, affichent n’importe quoi et comment ,pourvu qu’ils s’expriment. Ces réseaux sociaux sont aujourd’hui à mon avis le modernes canapés de psy . ils ont permis et continuent à plusieurs de se libérer de leurs répression., leur folie intérieures.Mais ceci n’a pas vraiment transformer la vie de ces derniers. Étant conscient que l’Internet qui est une sorte de monde virtuel, ne remplacera jamais celui réel, je pourrais dire que ceci n’a que renfermer de plus en plus ceux qui l’étaient déjà. C’est consolant d’être dans sa chambre et de pouvoir vomir des stupidités sur sont mur et de penser qu’on a le courage de s’exprimer. Mais la vie elle nous mettra toujours face à la réalité car on devra sortir de nos trous pour rencontrer le monde , on devra faire un entretien d’emploi, faire un exposé au boulot ou à l’école, discuter avec des inconnues; en fait  on devra faire face à ce contact avec la matière, le réel et là le problème resurgit.

Donc comment faire pour regagner la facilité de l’expression? Quoi faire pour  s’exprimer facilement en publique sans être psychologiquement bloqué ? comment faire pour vivre et echanger avec les autres ?

Il y a pas de formule magique ou de comprimé possible et même s’il y en avait , je ne le conseillerais pas car ceci n’apportera  que la consolation pour certains moments, et quelques problèmes de santé .mais pas de transformation. ce dont l’homme a besoin c’est la clarté de perception, l’intelligence ,la compréhension.

1 – Comprendre que tu as été traumatisé par ton éducation (parental) ce qui a asphyxié ton esprit de tel sorte que quand tu veux t’exprimer devant les gens, il y a cette voix de papa ou de maman qui cri au fond de toi « tais toi… tu n’as rien à dire….t’es nul  » alors tu perds tes mots comme dans l’enfance ,tu as peur de dire ce que tu penses, tu penses que personne ne trouvera pas intéressant ce que tu dis ou n’est intéressé à ce que tu dis , tu te dis qu’il te trouveront nuls ou ce que tu dis nuls ….alors ça bloque. Acceptes d’abords ce fait , fait un avec ce fait ce qui te servira d’éclairage.

2- Tu devras pardonner à tes parents car ces pauvres gens n’avaient pas de connaissances quand ils te traitaient de la sorte, ils croyaient bien faire. Et c’est ainsi qu’ils ont été traités à leur tour, ils ne savent que faire ça . Mais toi tu sait beaucoup plus, tu comprends beaucoup mieux alors tu es dans la position forte. et celui qui a la force ne l’use pas pour dominer sur les autres mais pour dominer sur son passer, sur son inconscience.

3- Tu devras maintenant apprendre aussi que ton blocage vient du fait que tu crois que tu sais tout déjà, qu’on ne devrait plus rien redire après que tu ais dit quelque chose, pourtant tu ressens au fond  quelque chose  qui te dit , « je ne sais rien du tout »  et tu as l’impression que c’est affiché sur ton front et ça t’angoisse , alors tu n’aimerais pas donc que ceux qui te regardent,lisent  sur ton front comme la marque de la bette « je ne sais rien du tout  » alors la peur s’installe, la peur d’être contredit, tu as peur que les autres trouvent que tu ne sais rien, tu as peur de dire mal ou de faire mal,car on te l’avait toujours répété, que tout ce que tu dis ne vaut pas la peine, que ce qui sort de ta bouche c’est que de la merde,alors tu as peur de dévoiler ta possible ignorance, tu as peur que tout ce monde voit ta merde.. Alors tu évites de parler , tu te retiens de s’exprimer.
Mais comprends une chose, c’est que, il n y a que celui qui pense qu’il sait déjà tout qui n’apprend plus; il n y a que celui qui accepte son ignorance qui ouvre les porte du savoir en lui. Donc c’est absurde de vivre avec un prétendu savoir au fond parce que l’ont a peur de dévoiler notre ignorance,c’est stupide de vivre avec une plaie cachée sinon elle pourrira. Il faut exposer la plaie au soleil,  à l’air pour quelle guérisse. Tu devras aussi comprendre que tu es un mortel que demain ne t’appartient pas, et tout ce monde autour de toi ne sont que des mortels, d’un moment ou l’autre il est possible que tu ne sois plus des vivants, donc tu n’as pas assez de temps , tu dois vivre ta vie agréablement et ceci n’est que possible si tu utilise toutes tes facultés à leur plus haut potentiel. Alors quand tu es face au gens ou à ces moments  où tu devras parler ou t’exprimer rappelles toi que tu n’as rien à cacher , tu as tout au contraire à exposer, que tu n’a rien à perdre mais plutôt tout à gagner pendant ce MOMENT, de telle sorte que ce que tu diras soit totalement accueilli par les autres et que ce qu’il pensent ou ce qu’ils ont à dire soit aussi totalement reçu par toi  , là s’il y a à apprendre des autres tu apprendras, s’il n y a rien à apprendre dans leurs dires, de toute façon tu as appris qu’ils n’avaient rien à t’apprendre , çà, c’est aussi apprendre . sinon comment saurait tu que tu sais déjà plus que tout le monde s’il n’y avait pas des gens qui mettent  ton savoir en épreuve?

Donc si tu comprends les 3 premières étapes  quelque chose de miraculeux va se passer dans ta vie et cette chose c’est la GRATITUDE. tu ressentiras de la gratitude envers la vie, dieu ou je ne sais pas quel nom tu donnes à cela , tu lui diras à chaque fois merci  de t’apporter tous les jours des occasions de t’exprimer et exposer ton ignorance pour éclairer ta vie de connaissance .

Alors tu diras  » je n’apprends plus à parler » mais plutôt  » je parle maintenant pour apprendre  »

 

Ok?

En passant j’ai oublié…. ne prend rien au sérieux dans la vie …c’est un jeu …et je suis sérieux quand je te le dis 😀

à propos de l´auteur

colay

Music , love, art,and Poetry

Ecris ton commentaire

tu as surement utilisé HTML tags et attributs:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>